photo vélos-bruno-vélo-saint-clair-de-la-tour

Réparation vélos

Bruno vélo à Saint Clair de la Tour répare tout type de vélo, musculaires, électriques, de ville, route, VTT, VTC.
Enfants, adultes.
Mais aussi, trottinettes, draisiennes, remorques.Un contact humain

L’écoute de vos besoins, de vos demandes
Des interlocuteurs, disponibles, réactifs

Que vous ayez une réparation, un entretien, une évolution, un contrôle de sécurité, un entretien avant ou après saison, nous prenons en charge votre vélo, trottinette, draisienne, remorque.

Bruno Alexandre, passionné de vélo, titulaire d’une formation de réparation et entretien agréée par l’état sera votre interlocuteur pour tout conseil de choix de pièces ou accessoires.

Bruno Vélo vous conseille de pratiquer un entretien-contrôle par an.

Musculaire

Course

VTT

Ville

Draisienne

Électrique

Route

VTC

Trottinette

Remorques

Nos Prestations

 

Changement pneu ou Chambre à air

 

Montage accessoires

 

Réglages freins, direction,  trasmission

 

Changement dérailleur, caissette, plateaux

Remplacement consommables

 

Changement Cablerie

 

Diagnostic Vélo

 

Changement Roue

 

 

Remplacement Ruban Adhésif Guidon

 

Entretien Sécurité

 

Remisage Hiver

 

Mise en route pré saison

 

Réparation vélo

 

Nos Prestations de Pro

 

Dévoilage Jantes

Marquage Anti Vol

Fourches: Changement Huile et Joints

 

Changement roulements intégrés

Purge Freins Hydrauliques

Recontionnement Batteries

Capteurs VAE

 

Vérification batterie, moteur VAE

 

Mise à jour Logiciel Bosch, Shimano, TranX

 

Moyeux, Roue, Pédalier

 

Montage à la carte

 

Upgrade Vélos

 
DSCF4144
atelier bruno vélo2

Exemple de forfaits de Réparation vélo

Les tarifs indiqués ci dessous  ne tiennent pas compte du prix des pièces détachées, et sont sous réserve de problèmes lors du démontage (pièces cassées ou grippées).

Entretien 

29 €

 
  • Diagnostique visuel de l’état général du vélo
  • Contrôle de l’usure de la chaîne, des plateaux, des galets et de la cassette
  • Contrôle voiles des roues, tension des rayons
  • Réglage des patins de freins, des dérailleurs avant et arrière
  • Vérification du jeu de direction, des moyeux de roues
  • Nettoyage des surfaces de freinage (bords de jantes ou disques)
  • Lubrification de la chaîne, Graissage tube de selle
  • Contrôle du serrage de tous les composants :pédales, manivelles, potence, guidon, système de freinage, selle, dérailleurs, boitier de pédalier, manettes de freins et de vitesses, accessoires)

Sécurité

 

12 €

Réglage des deux freins à câbles

15 €

• Remplacement deux paires de patins ou de plaquettes de frein

 

Synchronisation

16 €

 
  • Réglage des deux dérailleurs               

Souplesse

 

 
  • Changement pneu et chambre à air
  • Vérification du fond de jante
  • Dévoilage roue
  • Vérification du Saut
  • Contrôle tension rayons

Réparation vélo

 

Pourquoi entretenir son vélo ?

Parce qu’un vélo bien entretenu dure beaucoup plus longtemps. Pour prévenir l’usure prématurée de certaines composantes. Pour éviter que, par manque d’entretien, certaines pièces en viennent à rouiller ou à ne plus fonctionner. En entretenant correctement votre vélo, vous assurez aussi votre sécurité.

 

Entretenir son vélo entre chaque visite en atelier ne demande pas beaucoup de temps. Évidemment, une routine de base s’impose avant chaque sortie : vérification de la pression des pneus, freinage adéquat, éclairage qui fonctionne si on prévoit un retour après le coucher du soleil. Quant au nettoyage, tout dépend du type de pratique. Pour le vtt, il est recommandé de faire un nettoyage après chaque sortie; pour celui de route, chaque 3-4 sorties ou après une sortie sous la pluie, et celui à usage urbain, un nettoyage de temps en temps conviendra, en fonction de la température, du parcours emprunté (asphalte versus gravier) et de la fréquence d’utilisation.

Oui, mais quoi entretenir ?

1. La chaîne

Parce que c’est l’élément central de la mécanique. En prendre soin est donc essentiel. Pour l’entretien de la chaîne, vous n’aurez besoin que d’une guenille, d’un produit dégraissant et d’huile pour la lubrifier à nouveau. En effet, le sable, la poussière et les autres saletés qui collent sur la chaîne ont un effet abrasif et peuvent réduire considérablement sa durée de vie.

Entre les nettoyages faits en atelier, essuyez votre chaîne après chaque 3-4 sorties, surtout après chacune de celles durant lesquelles vous avez roulé sous la pluie ou sur une route en gravier.

2. Les freins

Parce que des freins en bon état garantissent votre sécurité à chaque sortie. Évidemment, un réglage régulier fait en atelier est essentiel pour l’ajustement, mais aussi pour en vérifier l’état général.

Tôt ou tard, l’usure des câbles et patins de freins nécessitera qu’ils soient changés. 
Selon la même fréquence que pour la chaîne, procédez à une inspection visuelle des freins et essuyez les patins avec un linge humide pour retirer les saletés. Après une sortie sous la pluie, il est souhaitable de nettoyer aussi les jantes. Bien que ce soit plus facile si vous retirez la roue, vous pouvez aussi le faire en laissant la roue en place, mais en libérant la tension du frein (si vous n’êtes pas à l’aise avec ces manipulations, demandez à un technicien de vous le montrer lors de votre prochaine visite à l’atelier). Soulevez à tour de rôle les roues du sol et faites-les tourner afin de vous assurer qu’elles sont droites, et finalement, vérifiez que les patins sont placés bien droit sur la jante et qu’ils ne frottent pas sur le pneu. Des patins mal ajustés ou sales pourront occasionner une usure prématurée des jantes de roue et même, dans des cas plus extrêmes, les percer.

3. Les pneus

Parce qu’ils sont le point de contact entre le vélo et la route. Avant chaque sortie, vérifiez la pression des pneus et gonflez-les au besoin. Si vous n’en possédez pas déjà une, l’achat d’une pompe à pied représente un bon investissement ! Un pneu sous gonflé affectera votre efficacité et sera davantage vulnérable aux crevaisons. Si vous en faites un usage urbain, pensez à le stationner à l’ombre car l’exposition au soleil contribue à la détérioration prématurée des pneus. Après chaque sortie, vérifiez visuellement la bande de roulement en prenant soin de retirer les corps  étrangers (petits morceaux de métal, roches, verres, etc.) incrustés dans le pneu car ceux-ci  pourraient causer des crevaisons. Si la bande de roulement est plane, c’est signe d’usure.

Lors d’une crevaison, vérifier tant l’extérieur que l’intérieur du pneu en passant votre main sur les 2 faces car parfois un corps étranger peut ne pas être visible de l’extérieur et avoir traversé la bande de roulement et occasionner une seconde crevaison peu après que vous ayez repris la route. Si le pneu a été trop abîmé par un objet tranchant ou perçant, vous devrez peut-être le changer.

Enfin, si vous faites plusieurs crevaisons consécutives et qui vous semble de même nature, c’est un signe qui ne ment pas. Si ce n’est pas du à un corps étranger, ça peut être la jante, le fond de jante ou un rayon qui en est la cause. Un passage à l’atelier sera alors nécessaire.

4. Les roues

Parce qu’elles assurent la stabilité de votre vélo. Comme nous l’avons vu précédemment, les jantes de vos roues doivent être tenues propres pour assurer un freinage sécuritaire et prévenir leur usure prématurée, tout comme celle des patins de freins.

Si entre chaque sortie, la pression de vos pneus diminue radicalement, c’est peut-être parce que votre jante est abîmée. Les trous, les pierres, les trottoirs ou des pneus sous-gonflés sont autant de causes qui peuvent causer le voilage de roue. En plus de rendre un vélo instable, le voilage de roue rendra le freinage irrégulier. Une inspection de la jante à l’atelier pourra évaluer l’état de celle-ci et permettre d’apporter les corrections nécessaires.

5. Les vitesses

Parce qu’un changement de vitesse précis, c’est tellement plus agréable ! Des vitesses bien ajustées préviennent l’usure prématurée de la chaîne, des plateaux et de la cassette. Ils garantissent aussi des accélérations fluides et des montées agréables. Par contre, si vous n’avez pas de notions de base en mécanique, l’idéal est de faire effectuer les ajustements par un mécanicien. 

6. La guidoline

Parce que c’est un facteur de confort qu’on ne devrait pas négliger. Pour plusieurs, la guidoline a une fonction purement esthétique, mais elle peut faire une véritable différence lors d’une sortie. La guidoline, c’est le point de contact entre vos mains et le guidon. Il existe une variété incroyable de couleurs, de textures et de niveaux de confort, et ce dernier point n’est pas à négliger si vous faites de longues sorties ou si vous roulez sur des surfaces accidentées.

La garder propre est important. Mains sales, sueur, nourriture et liquide sont autant d’éléments qui contribuent à la salir. Pour la nettoyer, une guenille et un savon doux font l’affaire. Assurez-vous de bien l’assécher. Dans certains cas, l’usage d’une brosse à poils doux pourra aider à nettoyer la saleté incrustée.

7. Les pédales

Parce qu’elles permettent le transfert efficace de la puissance. Les pédales tout comme les cales sont exposées à plusieurs types de saleté. D’une part, parce qu’elles sont près du sol, et d’autre part, parce que lorsque vous marchez avec vos chaussures de vélo sur l’asphalte, dans le sable, la terre ou la boue, vous accumulez des saletés que vous transmettez aux pédales. Inspectez vos cales et vos pédales régulièrement et retirer sable, poussière et saleté, au besoin. Si vous roulez sous la pluie, essuyez le surplus d’eau et asséchez les. L’humidité peut faire apparaître des craquements ou petits bruits désagréables. Dans ce cas, il peut être nécessaire de faire lubrifier les ressorts et l’axe des pédales.
L’entretien d’un vélo, lorsque fait régulièrement, vous fera éviter des frais de réparation élevés. Vos sorties seront plus agréables et sécuritaires et pourra faire la différence entre une randonnée magnifique et une sortie qui avorte en raison d’un bris ou d’un mauvais fonctionnement qui aurait pu être facilement évité !

Call Now Button